Les Bases de l’Etreté

Publié le par LilaLuz

Les Bases de l’Etreté

Le monde de l’Etre est tout aussi complet que le monde dans lequel nous vivons.

Il a des règles et des comportements appropriés. Nous allons ensemble apprendre à poser les bons gestes spirituels.

Il y a deux directions principales que nous utiliserons pour l’instant : vers l’extérieur ou vers l’Intérieur. A partir des points centraux de vos chakras, vous pourrez capter l’énergie. La faire entrer dans des points précis, en utilisant une intention déterminée à l’avance. L’énergie ne s’obtient pas sans une raison valable et un état d’ouverture des chakras appropriés. Il ne suffit pas de désirer avec sa volonté intellectuelle, il faut que le corps énergétique soit aligné avec notre intention morale et notre intention spirituelle. C’est un désir, une direction et une canalisation intentionnelle qui part d’un point et va jusqu’à un autre.

Le détachement du désir personnel est impératif. Il faut accepter que vos désirs soient vôtres, certes, mais pas exclusifs. La part du Divin fait partie de toute réalisation, même si elle est personnelle, quelque chose en vous doit rester ouvert à l’Esprit du tout-puissant, ce que certains nomment le « hasard » et que nous ne pouvons pas appeler ainsi, après des années de vécu spirituel.

Les énergies se dirigent donc de deux façons spécifiques : du point central intérieur que l’on choisit, vers l’extérieur, ce qui s’exprime par un rayonnement visible autour de soi et qui part de soi. Ce rayonnement a donné le nom de « phares de lumière » à ceux qui réussissent à entretenir leur ouverture à l’énergie.

Avec le temps, on apprend que le rayonnement n’est pas uniquement destiné à nourrir ou éclairer les autres, il est nécessaire de faire entrer l’énergie en soi pour se nourrir, pour s’embellir, pour conserver du pouvoir intérieur, et l’on apprend alors à diriger l’énergie vers l’intérieur, sur un point précis que l’on choisit d’amplifier ou de creuser au-dedans de soi, afin de faire du vide et d’augmenter notre capacité à « sentir ».

Le Vide, est un moyen d’étendre le ressenti, de l’affiner.

Auparavant nous avons appris ensemble à nous défaire de certains jugements, de certains comportements, d’émotions inutiles et de situations qui ne nous correspondent pas afin d’alléger notre vie. Cet allégement permet ensuite de se réapproprier l’espace intérieur. Chaque chakra correspond à un certain niveau d’expression vibratoire. Les chakras inférieurs vibrent sur un rythme lent, le plexus solaire est variable, ce qui nous permet d’exprimer notre personnalité avec des nuances d’expressions et différentes émotions. Le chakra cardiaque est composé de plusieurs centres : l’un est la pompe physique, le cœur, l’autre est le thymus, qui bat sur une autre fréquence et réagit aux stimuli vibratoires émis par la Terre, le Soleil, les collectifs vivants.

Les chakras supérieurs sont les racines de l’Etre. Nous verrons au fur et à mesure comment les développer avec les énergies qui viennent de l’Origine, afin de ne pas rester dépendants d'êtres intermédiaires.

Les énergies portent des noms ressemblant à des syllabes ou à une lettre ou à un nombre. Le nom contient l’énergie qu’il définit à la manière d’une photographie ou d’un programme logiciel. Il suffit de nommer l’énergie pour s’y relier, mais le temps d'activation du lien et sa qualité dépendent de la compréhension que nous avons de l'énergie. Dans la vie quotidienne, parler d'une chose n'implique pas de la vivre mais nommer l'énergie c’est être en présence de ce qui est dit, et être amené à le vivre – tôt ou tard. Ainsi, lorsque l’on ne désire pas quelque chose, on évite d’en parler, de le commenter et de s’y attacher en lui attribuant de l’énergie. Sachant que fuir quelque chose consiste aussi à « faire des efforts » pour ne pas être en présence, l’indifférence ou « détachement » reste le seul comportement qui serve vraiment à laisser de l’espace, que l’on pourra remplir avec des énergies désirables. Le Vide appelle le Plein. Pourtant le Vide, en lui-même est un type d'énergie.

Restez Zen consiste d’abord à rester neutre en toutes circonstances. Pour y réussir, il faut cultiver une énergie personnelle suffisamment réconfortante pour ne pas être gêné par l’énergie émise par les autres. Voilà pourquoi nous devons apprendre à choisir les énergies qui protègent, nourrissent et aident notre corps énergétique à être en bonne santé. Cette autonomie énergétique pourra ensuite servir à de nombreuses choses, lorsque nous aurons appris à manipuler sans excès les énergies. L'excès est l'ennemi du Juste, de la voie moyenne.

L’énergie cosmique est par nature inextinguible. Infinie. Cela ne signifie pas que nous ne devions rien lui rendre en échange. Contrairement à une idée reçue, toute chose est comptabilisée. La vie est économe, elle ne gaspille pas. Lorsque l’on consomme de l’énergie, cela doit être dans une mesure acceptable et « remboursable » par notre Etre. Notre Essence nous appartient, ce qu'elle consomme doit être utile au Tout sous une forme ou une autre. Ce niveau d’intégration de la Responsabilité individuelle fut souvent mal compris et rejeté, c’est pourquoi les êtres humains sont restés si longtemps soumis à leurs dettes énergétiques. Cette dette énergétique fut donc compensée en partie par d’autres peuples, en attendant que nous soyons en mesure de leur rendre le service. Tout est échange, mouvement et équité. Cette équité s’étale sur des milliards d’années et plus encore. Le moyen rapide de sortir des cycles de restriction est la Conscience et l’Amour. Ensemble, ces deux formes d’intelligences permettent de sortir des impasses et d’ouvrir l’Horizon cosmique car elles forment un élévateur, un « ascenseur vibratoire ».

La prochaine fois nous parlerons de l'Origine et des énergies principales qui en sont nées.

A bientôt. Lila

Commenter cet article